Retour

Traitements précoces

L’orthodontie interceptive (ou précoce) a pour but d’éviter l’aggravation d’anomalies osseuses et dentaires difficiles à traiter ultérieurement, réduisant ainsi le temps de port d’un appareil multi-attache à l’adolescence.

Nous recherchons et traitons toutes déviations de la croissance. L’objectif est de retrouver un équilibre fonctionnel et esthétique chez le jeune patient pour permettre une croissance harmonieuse des mâchoires.

L’orthodontie interceptive commence vers 6-7 ans et dure environ 6 à 12 mois. Elle est suivie d’une interruption de traitement ou d’une surveillance de plusieurs années avant de commencer le traitement multi-attache vers 12 ans.

Voici quelques exemples d’appareils orthodontiques interceptifs :

  • Plaque palatine à vérin : C’est un appareil amovible qui permet d’élargir l’arcade supérieure. Elle est constituée d’une grande partie de résine recouvrant le palais, d’un vérin médian permettant son activation, d’un fil passant devant les incisives et de crochets maintenant l’appareil sur les molaires.

Elle est à porter tout le temps, et doit être juste retirée pour les repas et le brossage.

  • Quad-hélix : L’objectif de cet appareil est d’agrandir le maxillaire supérieur pour permettre  une évolution correcte des dents. Les dents de l’arcade supérieure doivent normalement encercler celles de l’arcade inférieure. Le quad-hélix va élargir l’arcade supérieure et permettre un emboîtement optimal avec l’arcade inférieure et éviter souvent une déviation latérale de la mandibule.

Traitements précoces

C’est un appareil fixe avec deux bagues collées sur les 1ères molaires, il est situé au niveau  du palais.

  • Propulseur Universel Light ou activateur : C’est un appareil orthopédique qui comporte un mécanisme télescopique bilatéral (les bielles de croissance) pour que la mandibule soit maintenue en position avancée, stimulant ainsi la croissance de la mandibule (la mâchoire inférieure) trop petite ou trop en arrière par rapport au maxillaire (la mâchoire supérieure).

Il est important de porter l’appareil au moins 14 heures sur 24. Le porter moins de 12 heures ne permet aucune progression. Si un jour, le nombre d’heures minimum ne peut être atteint, il est possible de compenser les jours suivants.

  • Pendulum : Cet appareil est utilisé pour provoquer un recul d’une ou des deux pre-mières molaires de l’arcade supérieure (dents de 6 ans). Ce recul peut être nécessaire pour permettre aux canines et prémolaires définitives d’évoluer afin d’éviter des extractions de dents définitives.

Il est composé deux bagues scellées sur les premières molaires supérieures. Une pastille en résine placée au palais est fixée par l’intermédiaire de taquets collés sur les prémolaires. Un ressort noyé dans cette pastille relie les molaires pour les reculer.

  • Arc lingual et arc de Nance : Ces appareil permettent de maintenir les espaces entre les dents, résultant de la perte précoce de dents de lait ou pour maintenir les espaces  de dents extraites pour le traitement orthodontique.

Ils peuvent être utilisés également pour éviter d’enlever des dents définitives en conservant la place libérée par les molaires de lait qui sont remplacées par des prémolaires, souvent moins larges que les dents qu’elles remplacent.

  • Educateur Fonctionnel et Enveloppe Linguale Nocturne : ces appareils ont pour but une amélioration des fonctions physiologiques (ventilation, déglutition, mastication…), favorisant une croissance harmonieuse. Ces appareils sont souvent couplés à une rééducation fonctionnelle par l’orthophoniste ou le kinésithérapeute.

Votre enfant apprendra à respirer par le nez et non par la bouche ce qui améliorera son sommeil, sa posture et sa croissance. Cela l’aidera à repositionner sa langue lors de la déglutition et dans les phases de repos.